Inutile d’avoir passé une nuit blanche pour réaliser que bien dormir est un atout pour votre santé. Mais comment rendre nos nuits pleinement réparatrices ? Quels cycles se succèdent dans notre sommeil ? Et comment en tirer le meilleur parti ?

Les différentes phases du sommeil
Notre sommeil se compose de plusieurs phases ou cycles. La première phase, l’endormissement, est généralement la plus courte. Elle dure environ 20 minutes durant lesquelles nous passons doucement de l’état d’éveil au sommeil. Ensuite, nous rentrons dans une phase de sommeil léger, déjà récupératrice, mais assez fragile aux stimuli extérieurs. Ensuite, vient le stade du sommeil profond pendant lequel notre cerveau rentre en action. Cette phase est d’importance capitale pour notre santé car elle favorise la mémorisation, améliore notre immunité et augmente notre énergie vitale. C’est aussi durant cette phase que sont produites les hormones de croissance. Le sommeil paradoxal, pendant lequel nous rêvons, clôture ces 4 phases de sommeil. Pourquoi sommeil paradoxal ? Car les mouvements oculaires rapides (REM) de cette phase contrastent avec l’inertie du corps.

Une nuit réparatrice, c’est combien d’heures ?
En une nuit se succèdent environ toutes les 90 minutes 4 à 6 cycles de sommeil. On estime qu’un adulte a besoin d’environ 7h30 de sommeil, l’équivalent de 5 cycles, pour se sentir en forme. Pour optimiser votre sommeil, un bref calcul vous permettra ainsi de déterminer l’heure idéale de coucher en fonction de votre heure de réveil. Plus facile à calculer qu’à mettre en pratique, nous sommes d’accord…

Quoi qu’il en soit, nous espérons que ces quelques conseils pour un sommeil de qualité vous permettront de mieux dormir et d’ainsi profiter pleinement de vos journées.

Pour concilier au mieux sommeil et bien-être, il vous faut une bonne literie et vous pouvez compter sur nos compétences de spécialistes pour vous conseiller au mieux.